Et maintenant ?

Pas de fashion snap cette semaine, la mode attendra. À la place, une liste de liens pour ceux et celles qui voudraient apporter leur aide aux réfugiés du Tohoku, gravement touchés par le séisme et le tsunami que l’on sait. Pour que chacun puisse trouver sa manière à lui de montrer qu’il n’oublie pas.

S’engager comme volontaire
Tokyo Voluntary Action Center
Peace boat ONG                                                                                                                                                              
Sans oublier le blog de Julien Lepretre Sato, parti à Sendai porter assistance aux réfugiés

Plus simple, surtout pour ceux qui sont loin : faire un don à l’une des ONG présentes sur place
La Croix rouge japonaise
Japan Platform
Unicef
Médecins sans frontières
Et sur Openers, une liste de sociétés qui organisent des collectes de dons pour les sinistrés

Mais parce qu’il y a mille et une façons d’apporter son aide, vous pouvez aussi…
Télécharger l’un des albums de Lullatone sur leur site web, tous les bénéfices des ventes seront reversés à la Croix Rouge
Visiter l’exposition Groovisions FUK à la Galerie Mitsubishi-Jisho ARTIUM de Fukuoka, une partie des droits d’entrée sera reversée pour les sinistrés
Acheter l’un des posters dessinés pour venir en aide à ceux qui souffrent, celui de Signal Noise ou celui imaginé par Edition of 100
S’habiller chez Johan Ku, le designer taiwanais qui reverse une partie des ventes de sa dernière collection aux sinistrés
Exprimer sa solidarité avec les Ribbons for Japan créés par John Pawson
Et bien d’autres choses encore chez Jean Snow , sur Designboom ou Time Out Tokyo

Et parce que se montrer solidaire c’est aussi économiser l’électricité…
Tous les posters – dont celui en Une – imaginés jusqu’à présent (en japonais) sur ce blog et une sélection sur l’excellent site Pink Tentacle

Et pour finir, deux sites pour s’informer en temps réel
Save Japan !
Google Crisis Response

Illustration OLI SODEN

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.